France 2023

Claire Jouët dirige les sites de la Coupe du monde de rugby à Nantes

Stade de la Beaujoire
Stade de la Beaujoire

Partons dans les coulisses de France 2023 en partant à la rencontre de Claire Jouët, directrice des sites de la Coupe du Monde de Rugby à Nantes.

Celle-ci décrit ses missions, dont la responsabilité s’étend au-delà du stade de la Beaujoire et inclut de nombreux équipements d’entraînement, des hébergements et des transports pour les équipes et les visiteurs : « plusieurs dizaines d’équipements qu’il faut préparer, mettre aux couleurs de la Coupe du Monde, gardienner, surveiller gérer. »

Le stade de la Beaujoire aura une capacité de 33 000 places, légèrement moins que pour les matchs de football (-2 000 places) en raison d’une visibilité limitée dans certaines sections et de zones réservées aux médias. Environ 40% des spectateurs sont étrangers, avec une représentation significative avec des fans anglais, gallois et irlandais. Les 60% restants sont des spectateurs français qui ne sont pas familiers avec le rugby et assistent aux matchs pour une expérience nouvelle et unique.

Claire Jouët met en évidence les caractéristiques distinctives des supporters de rugby par rapport à ceux de football : « C’est un public qui est extrêmement bon enfant. (…) Il n’y a pas de grille séparative. On n’a pas besoin de séparer les visiteurs. (…) Et puis surtout le public n’est pas divisé entre une équipe et une autre équipe. C’est-à-dire que vous pouvez être Gallois et assis à côté d’un Géorgien pour le match Galles-Géorgie. Ou Japonais et assis à côté d’un Argentin pour le dernier match Japon-Argentine. »

L’interview aborde également le calendrier et les préparatifs de la compétition. L’équipe des sites est arrivée à Nantes le 1er décembre 2020, pendant une période quelque peu restreinte en raison de la pandémie.

Enfin, Claire Jouët mentionne la relation de collaboration entre la Coupe du Monde de Rugby, les Jeux Olympiques et le FC Nantes, car les rénovations du stade et les installations créées pour la Coupe du Monde seront utilisées lors des prochains Jeux Olympiques et bénéficieront finalement au club de football.

Les infrastructures, telles que le studio de télévision demandé par les diffuseurs internationaux, seront utilisées par les Jeux Olympiques avant d’être remises au FC Nantes, fournissant des espaces indispensables pour les interviews et améliorant les zones d’accueil du stade.

À lire sur actu44 🎥

Retrouvez, tous les matins, le meilleur de l’actualité du sport business dans notre newsletter :
le Café du Sport Business

Vous pourriez aussi aimer

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus d'article dans:France 2023