Médias

Jaume Roures, patron de Mediapro : « Un milliard, je crois que ce n’est pas possible »

Jaume Roures
Jaume Roures

Faut-il écouter Jaume Roures parler des droits TV de la Ligue 1 ? Son passif avec Mediapro ne lui confère pas forcément une grande crédibilité en France. Néanmoins, certaines de ses déclarations à RMC Sport me semblent pertinentes.

Passons sur l’historique entre Mediapro et la LFP, et regardons plutôt sur l’opinion de Jaume Roures sur l’ambition de la ligue d’obtenir un milliard d’euros par saison pour les droits nationaux et internationaux. Et le Catalan n’est pas très optimiste… : « Je crois que ce n’est pas possible. La situation du marché est difficile. Il faut aussi regarder la situation économique et le rôle de la Ligue 1 parmi les Ligues européennes. (…) Le marché des droits sportifs est encore dans une situation difficile. En plus, Canal+ a trouvé des vraies alternatives avec le rugby, la Champions League, la F1 et la moto. Ils n’ont plus besoin du football français comme avant. »

Dans le détail, Jaume Roures trouve également que le chiffre de 200M€ pour les droits tv internationaux est très optimiste : « Il faut penser que la situation à l’international, comme avec le championnat d’Italie et en Allemagne, n’est pas très positive. C’est loin d’être réaliste, ce chiffre. »

Celui-ci ne pense pas non plus que DAZN ou Apple pourrait fondamentalement augmenter les tarifs : « Je connais bien DAZN, ce qu’ils ont fait en Espagne avec 5 matchs par journée, ça sera différent en France. En Italie, ils ont disputé l’appel d’offres avec Sky… L’offre était loin de ce que la Serie A attendait. Je ne vois pas pourquoi en France ça serait le contraire. (…) Apple paie 250 millions d’euros pour la MLS avec des paramètres qui ne seraient pas possible en Europe. »

Jaume Raures livre aussi son avis sur le problème de fond de la Ligue 1 : son modèle basé sur la vente de joueurs : « C’est très difficile de constituer une référence si les meilleurs joueurs quittent le championnat au bout d’une saison. » Les horaires des matchs sont aussi une problématique selon lui : « Il y a aussi le problème des horaires. La plupart des matchs sont joués dans la même tranche horaire en Ligue 1. »

Ira-t-on au milliard d’euros pour la Ligue 1 ? Réponse dans quelques semaines…

À lire sur rmc sport

Retrouvez, tous les matins, le meilleur de l’actualité du sport business dans notre newsletter :
le Café du Sport Business

Vous pourriez aussi aimer

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus d'article dans:Médias