Paris 2024

Victime de son succès, la billetterie de Paris 2024 fait des déçus

Paris 2024
Paris 2024

Quand l’offre est très inférieure à la demande, cela génère de la frustration. C’est ce qui se produit actuellement pour les personnes tirées au sort dans le cadre de la première phase de vente de la billetterie de Paris 2024, dont votre serviteur.

Les tirés au sort bénéficient d’un créneau de 48 heures pour réserver des packs de 3 sessions. Mais, alors que les premiers acheteurs ont pu réserver leurs précieux sésames depuis le 15 février, l’offre se tarit fortement, notamment sur les premiers prix.

La construction de packs, si elles se voulaient plus libres que les packs figées traditionnels lors des Jeux précéents, apportait néanmoins son lot de frustration.

D’abord, il faut que les packs contiennent le même nombre de places : impossible de prendre 2 tickets pour une session, 4 pour une autre et 8 pour la dernière.

Ensuite, les packs ne sont pas totalement libres : les 750 « sessions » ont été réparties dans différents « chapeaux ». Une fois la première session choisie, les choix pour les deux suivantes sont plus restreints.

Et, bien sûr, le coût des packs flambent rapidement : hors football, hockey et rugby à VII, les places à 24€ et 50€ sont rarissimes. Paris 2024 indique néanmoins que, depuis l’ouverture de la plate-forme, le prix du ticket moyen est de 74 euros.

Enfin, l’UX pourrait être un peu meilleure : parfois, les billets pour certaines sessions sont marquées comme « Indisponibles pour le moment » mais sélectionnables, d’autres pas du tout. Il aurait été intéressant d’indiquer si les places n’était plus disponibles dans cette phase de vente, ou si, seulement, elles étaient dans le panier d’autres acheteurs.

Un nouveau tirage au sort permettra d’accéder à la prochaine phase de vente, celle des billets à l’unité en mai 2023. À la fin de l’année civile, des billets seront encore disponibles à l’achat en temps réel. Selon l’organisation, des remises en vente des billets encore disponibles auront lieu régulièrement jusqu’aux Jeux, sur le site de vente officiel, sans tirage au sort.

Au total 12 millions de tickets seront en vente, dont 3 millions sous forme de packs.

À lire sur le parisien 💰, ouest francehuffington postrmc sport

Retrouvez, tous les matins, le meilleur de l’actualité du sport business dans notre newsletter :
le Café du Sport Business

Vous pourriez aussi aimer

3 Commentaires

  1. […] que la stratégie billetterie grand public pose questions, la vente des packages d’hospitalités se fait de manière plus discrète. Elle est […]

  2. […] les critiques, place au satisfecit. Tony Estanguet et le Comité d’Organisation de Paris 2024 ont […]

  3. […] pour l’organisateur de faire grimper la note sur les prestations et produits à vendre (billetterie, hospitalité, merchandising, F&B, […]

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus d'article dans:Paris 2024