Paris 2024

Sur Airbnb, les Jeux olympiques font fantasmer les propriétaires parisiens

Airbnb x Jeux Olympiques
Airbnb x Jeux Olympiques

C’est, à coup sûr, l’une des polémiques qui émergera quelques semaines avant le début des Jeux Olympiques de Paris : le tarif des hébergements sur place, et notamment les locations disponibles sur Airbnb.

La plateforme, partenaire du CIO, sera un point de rencontre entre les propriétaires (ou locataires) et les spectateurs de Paris 2024. Les premières locations ont déjà trouvé preneur : « Là, c’est bon, je suis bookée pour les trois semaines des JO », explique Siham, qui a largement gonflé ses tarifs : de 239 à 599 euros la nuit en semaine, 799 euros le week-end pour son 80 mètres carrés, avec deux chambres.

Plus de 1 000 propriétaires parisiens ont déjà ouvert leur calendrier de location pour les Jeux de 2024. Cela peut représenter une source de revenu très substantielle : le Monde cite l’exemple d’un 3 pièces dans le 15ème arrondissement, dont la location sur les 23 jours des Jeux pourraient rapporter 16 000 €. Une autre, propriétéaire d’une péniche à Paris, espère « entre 40 000 et 60 000 euro ».

Ce sont notamment les biens « haut de gamme » qui pourront tirer leur épingle du jeu : les délégations du CIO, du Comité d’organisation et les équipes internationales sont en train de réserver des hôtels 4 et 5 étoiles à tour de bras. « Sur les 64 000 chambres disponibles dans cette catégorie-là en Ile-deFrance, 42 000 ont déjà été réservées à la mi-mars par le biais des délégations internationales, précise Christophe Decloux, directeur général du Comité régional du tourisme Paris Ile-de-France. Il pourrait donc y avoir une tension. »

Les prix de ces hébérgements devraient sans doute encore augmenter à mesure que les Jeux vont approcher. Lors des Jeux de Rio, Airbnb avait vu une hausse de 1200% des réservations par rapport à l’été précédent. Les polémiques ne devraient pas manquer non plus, dans une ville où Airbnb n’est pas toujours bien vu. Anne Hidalgo avait déjà viviement réagi lorsque la plateforme s’était associée au CIO en 2019.

À lire sur le monde 💰

Retrouvez, tous les matins, le meilleur de l’actualité du sport business dans notre newsletter :
le Café du Sport Business

Vous pourriez aussi aimer

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus d'article dans:Paris 2024